Ciné-droit invite un réalisateur de renom à nous faire une confidence...

Publié le par festival.cine-droit.over-blog.com

Yves BOISSET 

 

                                                        540118-le-realisateur-francais-yves-boisset-637x0-2[1]

 

Né à Paris en 1939, Yves Boisset se destine très tôt à une carrière de cinéaste. Après avoir réussi avec succès ses études à l’IDHEC (ancienne FEMIS), il collabore à diverses revues spécialisées dans la critique de films, telle que Midi Minuit Fantastique, et aux Lettres Françaises. Il devient rapidement second puis premier assistant réalisateur, et collabore avec des grands noms à l’instar de Sergio Leone, ou Jean-Pierre Melville. En 1967, il réalise son premier film en tant que réalisateur, Coplan sauve sa peau, un film d’espionnage qui pose les jalons des thèmes qui seront abordés tout au long de sa filmographie : le milieu de l’espionnage et du crime, les liens entre la politique, le milieu judiciaire, et le crime, la culpabilité, sur fond de polar sombre.

 

Produisant un cinéma fortement engagé, souvent orienté politiquement à gauche, Yves Boisset eu certaines difficultés à produire ses films malgré le succès public d’une partie de ses oeuvres. A partir des années 1980, il se consacre exclusivement à la télévision, en suivant toujours ses sujets de prédilection. Il est la plupart du temps, à la fois scénariste, adaptateur, réalisateur et même interprète de ses propres films.

 

Son autobiographie, La vie est un choix, a été publié aux Éditions Plon en 2011.

  

Filmographie (non exhaustive)

 

Au cinéma

 

- Espion, lève-toi, d’après le roman Chance Awakening de George Markstein, 1982, avec Lino Ventura, Michel Piccoli, Bruno Cremer,

- Le juge Fayard dit le Shériff, 1977 d’après l’affaire du Juge Renaud, avec Patrick Dewaere, Aurore Clément, Philippe Léotard, Michel Auclair

- Un taxi mauve, 1977, d’après l’œuvre éponyme de Michel Déon, avec Charlotte Rampling, Philippe Noiret, Peter Ustinov, Fred Astaire

Dupont Lajoie, 1975 

- R.A.S., 1973

- L’Attentat, 1972, avec Michel Bouquet, Jean-Louis Trintignant, Michel Piccoli et Jean Seberg

 

À la télévision

 

- L’Affaire Salengro, 2009, avec Bernard-Pierre Donnadieu, Daniel Mesguich, Julie-Marie Parmentier, Jean-Claude Dreyfus

- Jean Moulin, 2002, avec Charles Berling, Elsa Zylberstein, Jérémie Rénier, Emilie Dequenne

- L’Affaire Dreyfus, d’après L’Affaire de Jean-Denis Bredin, 1995, avec Thierry Frémont, Pierre Arditi, Laura Morante, Gérard Desarthe

 -L’Affaire Seznec, d’après l’affaire éponyme, 1993, avec Christophe Malavoy, Madeleine Robinson, Jean Yanne, Nathalie Roussel.

Publié dans édition 2013

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pbx system guru 19/08/2014 15:08

The renowned director who gives us all the required confidence is to be thanked a lot. His autobiography and the life inspire every film maker that this is so much filled with cinema and destiny. Yves Boisset is the real star here.

Hamonda 08/08/2014 14:40

J'adore Yves Boisset, c'est un excellent réalisateur et j'adore tous ses films ! :)